L’Hapkido

Le HAPKIDO est un art martial coréen qui aborde tous les aspects du combat : percussions pied et poing, chutes, projections, clés, armes, travail énergétique…

Méthode de défense personnelle, école de la rigueur et de la maîtrise de soi, système dynamique et éclectique, le Hapkido sait s’adapter à TOUS : hommes et femmes, jeunes et anciens.

Le Hapkido en quelques mots : un cours, c’est un échauffement complet, une partie technique, une partie combat ou auto-défense et une phase de relaxation, récupération :
Se préparer physiquement : un échauffement complet qui prépare le corps pour la séance et permet de développer et de renforcer les aptitudes physiques (souplesse, équilibre, force, endurance) et mentales.
Se perfectionner techniquement : coups de pied et de poing, projections, chutes, clés, étranglements, armes… L’étendue des techniques étudiées est sans limite.
Se sentir bien : forme et bien être – une pratique régulière ne peut qu’apporter des bienfaits pour le corps et l’esprit : meilleure condition physique, évacuation du stress, travail énergétique et respiratoire.
Se défouler et se maîtriser : le Hapkido est une activité ludique, et tout en y dépensant son trop plein d’énergie on apprend aussi à se maîtriser.
Se défendre : le Hapkido enseigne aussi des gestes simples qui peuvent être utiles en cas d’agression, ce qui permet de gagner une certaine confiance en soi.

Philosophie

Les trois grands principes de base du Hapkido sont :
Yu : eau – capacité à s’adapter au contexte, savoir changer au moment opportun, en faisant preuve de fluidité, de décontraction
Won : cercle – absorber, rediriger et utiliser la force de l’adversaire, travailler en rondeur, en souplesse
Hwa : harmonie – anticiper et ressentir les actions adverses, ce qui suppose la non résistance

De manière synthétique, ces concepts reposent sur l’utilisation de la force de l’adversaire à son profit, sur la bonne gestion de l’énergie et de la respiration et supposent l’adaptation du pratiquant face à tous types de situations.

A ces 3 principes on pourrait également ajouter la notion de kang ‘강’ qui signifie dur et qui vise à rompre le cercle ou l’harmonie afin d’obtenir une action plus dynamique, plus cassante.